Un bon oreiller pour un meilleur sommeil

Le choix d’un oreiller ne se fait pas à la légère. Votre achat doit tenir compte de différents critères tels que la forme, la fermeté.
Si ces derniers ne sont pas respectés, il en va de votre bien-être mais surtout de votre sommeil.
Découvrez ci-dessous des conseils qui vous permettront de bien choisir votre oreiller.

 

Tenir compte de la position dans laquelle vous dormez

Vous ne le savez peut être pas mais nous dormons un tiers de notre vie et de plus en plus de personnes souffrent de troubles du sommeil.
Le sommier, le matelas mais aussi l’oreiller sont les éléments essentiels pour un bon sommeil.
Vous devez donc tenir compte votre position habituelle afin de choisir le bon oreiller.
En effet, si le modèle que vous achetez ne vous correspond pas, vous vous exposez à des douleurs aux cervicales, des torticolis et même des migraines.

Une règle à respecter impérativement est que lorsque votre tête repose sur l’oreiller, elle doit se situer dans le prolongement de votre colonne vertébrale.
De cette manière, vous vous évitez des tensions cervicales ou dorsales au réveil.
Vous dormez sur le côté, alors optez pour un modèle épais avec minimum 9 cm d’épaisseur.
Si vous dormez sur le ventre ou le dos, préférez plutôt un modèle fin avec 5 cm d’épaisseur.
Plus épais, vous allez être mal positionné et risquez de casser votre nuque.

 

Les types d’oreillers

Côté forme, il est préférable d’opter pour le rectangulaire, le carré prenant trop de place par rapport à la surface du lit mis à part s’il s’agit d’un lit king size.
L’oreiller rectangulaire offre un bon maintien de la tête et du coup des cervicales.
Ensuite, l’oreiller le mieux placé sur le marché de la literie reste à ce jour celui à mémoire de forme.
Il a été conçu par la Nasa exprès pour les astronautes dans le but de leur apporter du confort et éviter la compression dans l’espace.
Son avantage ? Il s’adapte à toutes les morphologies, maintient idéalement la nuque et les épaules.
Pour les personnes qui dorment sur le ventre, un oreiller pas trop épais avec une forme spécifique est conseillé afin de bien dégager les voies respiratoires.
Celles qui ont un sommeil relativement agité doivent plus se diriger vers un oreiller moelleux et malléable de préférence en plumes.

 

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour choisir l’oreiller qui vous procura entière satisfaction pour de belles et douces nuits en perspective.

 

Crédit photo : pixabay.com, lhommemoderne.fr